NOIR EXQUIS // L’ARTISAN PARFUMEUR

FAMILLE : oriental

L’ARTISAN PARFUMEUR va t’il renaitre de ses cendres ?? La marque énormément malmenée par ses choix créatifs et marketing avec des lancements bancals et chaotiques avait pour ma part du mal à retrouver mon affection préférant les créations plus anciennes mais voilà que pointe NOIR EXQUIS . Création de monsieur Duchaufour, maestro des parfums à textures NOIR EXQUIS nous emmène à la terrasse d’un café où se mêle pâtisseries et effluves d’arabica.

A la vaporisation l’orange et le marron glacé ouvrent la danse avant que le café torréfié vienne caresser le nez tel un souvenir d’un matin un peu difficile ou seul lui vous réveille. A l’évolution des notes plus doucereuses comme poudrées se font sentir, est-ce le sirop d’érable? la fleur d’oranger ?qui donnent cette sensation ou simplement l’association des deux je ne saurai le dire je n’ai pas un nez assez affuté pour vous le dire. En découvrant l’évolution de NOIR EXQUIS sur ma peau j’ai un souvenir d’enfance de la crème moka que faisait ma grand tante dans la préparation de sa bûche de Noël (souvenir, souvenir pas du tout digeste !!!!),sensation caressante.

Le fond quand à lui se fait encore plus sensuel en associant l’héliotrope à la vanille et la fève Tonka sur un lit de santal et de bois d’ébène.

NOIR EXQUIS est un parfum doucement racé et gourmand qui a les honneurs de ne pas ressembler à la profusion de gourmands innondants le marché. NOIR EXQUIS est beau mais le seul reproche que je puisse lui faire est peux être son sillage trop intimiste pour une concentration eau de parfum mais il a le mérite de me réconcilier avec L’artisan Parfumeur.

NOTE : 8/10

EAU DES SENS // DIPTYQUE

FAMILLE : Floral aromatique

Encore une fleur d’oranger !!!! voilà ma première réflexion quand j’ai su que Diptyque allait sortir une nouvelle création.

Profitant d’une escapade je me suis rué dans une boutique pour découvrir cette fameuse fleur d’oranger à la sauce Diptyque.

A la vaporisation une eau lumineuse légèrement acidulée dû à l’orange amer liée à la fleur d’oranger . Une impression tout d’abord de déjà senti avec ce sentiment de peau de bébé fraichement lavée mais là où Diptyque aurait pu nous faire une énième fleur d’oranger cosmétique, le nez Olivier Pescheux y a ajouté une note aromatique, doucement racée de baie de genièvre qui apporte du caractère et de la folie à cette fleur . A l’évolution l’angélique et le patchouli parachèvent cette eau de toilette jolie comme tout.

Une fleur d’oranger qui change sans trop surprendre non plus. Un futur succès pour la marque surtout avec les beaux jours qui arrivent.

NOTE : 7/10

OBSCURO //SANTA EULALIA

FAMILLE : boisé oriental

Obscuro fait partie de la collection de parfums développée pour la mythique boutique Barcelonaise Santa Eulalia. Cette création s’articule autour de notes cuirées, épicées presque caramélisées. Sur la peau un sillage légèrement gourmand brûlé se dévoile. Une belle découverte lors d’un séjour à Barcelone .

NOTE : 8/10

ONDE 7 // EVODY

FAMILLE : oriental

Nouvelle création pour Evody  qui cette fois c’est entouré du nez Amelie Bourgeois pour travailler autour d’un accord chaud et enveloppant  mêlant le miel, gingembre ,cire d’abeille pour un effet baumé encaustique des plus réussi. Le fond s’épanouit sur la peau comme une caresse de patchouli,santal et musc. J’aime cette signature me rappelant miel de bois de Serge Lutens en plus sensuelle et surtout plus portable.

NOTE :8/10

PANORAMA // OLFACTIVE STUDIO

Encore un coup de coeur entre moi et la marque Olfactive Studio.PANORAMA est la nouvelle création imaginée par la lumineuse Céline Verleure et le nez Clément Gavarry. Le point de départ de ce nouveau parfum est la photo de Miguel Sandinha qui a capturé la fusion de la nature luxuriante avec la modernité de la ville. Au vue de la photo et de la couleur du jus vert électrique le parfum sera un shoot de verdure .La ou nous aurions pu avoir un parfum aux notes vertes plus ou moins pâlichon la magie du duo entre la créatrice et le nez est d’avoir travaillé une note wasabi. Cet accord pas commun (moutarde japonaise) donne à la vaporisation une claque de fraicheur mordante et piquante, cette facette verte est pour moi totalement nouvelle. J’ai l’impression qu’un bout de Kryptonite est en fusion avec ma peau, j’ai ce flash vert fluo qui me vient en tête. Cette facette vert fluo est apaisée par la douceur du bambou et de la feuille de figuier se faisant ainsi plus caressante au fil des minutes.A l’évolution la création devient progressivement vert plus tendre notamment par les notes d’herbes coupées et de galbanum mais aussi plus chaleureuse par des notes cardamome créant un vrai contraste très intéressant car nous passons réellement de la fraicheur à une chaleur rassurante. Sur la peau il reste un parfum tout en sensualité remplit de notes envoûtantes tel que l’ absolu de myrrhe, de fir basalm, de labdanum et de vanille.Un parfum à découvrir, à porter, à aimer d’urgence.